Sa Sainteté Benjamin Premier Abboud s’adresse au Président de la Conférence Épiscopale de l’église de l’unité à Haïti


Protocole
 numéro 7519/2/Haïti/ 7 mai 2019

Lettre à la Conférence épiscopale de l’Eglise de l’Unité à Haïti

Monsieur le Président,

Mes Chers Frères dans l’Episcopat,


Vos frères de la Conférence épiscopale catholique romaine ignorent que l’Unité recherchée est tout simplement sous la lumière de l’Amour.

Sans cet Amour, l’union des Eglises est impossible !

Soyez unis dans l’Amour et vous trouverez l’unité pour laquelle Jésus a prié en Jean 17.21 (« afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé »).

Le Tribunal Suprême de l’église de l’unité a décidé hier, à l’unanimité de ses membres, de faire un rapport à Sa Sainteté le Pape François sur la violation du Code de Droit Canonique de l’Église catholique romaine par les évêques qui forment la Conférence Épiscopale haïtienne.

Le Premier Président vous demande de ne pas répondre ni de poursuivre pénalement vos frères évêques de l’église catholique romaine.

Le Président de la Conférence Episcopale de vos frères évêques catholiques a bien reçu ma lettre ce matin et le Siège Apostolique nous a confirmé que ces derniers ont agi seuls et sans aucun mandat pontifical du Pape François.

J’ai parlé longuement avec l’un de vos avocats, Maître Elisma Franckly et j’espère que son intervention médiatique et juridique ouvrira une négociation seine entre vos deux Conférence Episcopale. S’il y a dépôt de plainte et inculpation, les évêques catholiques romains doivent présenter leurs démissions au Pape François.

Le Christ a pardonné à ceux qui ne savent pas ce qu’ils font.

Vous êtes trahis de la même façon et par des frères qui possèdent le même pouvoir que Judas Iscariot.

La loi haïtienne respecte la liberté religieuse et le peuple haïtien ne cesse de plébisciter l’unité des églises.

L’ennemi de l’unité est l’ego de ces évêques et vos frères évêques finiront par comprendre qu’ils ont bien été les instruments de celui qui a inspiré Juda Iscariot à livrer Jésus.

Pensez au Saint Pape Jean-Paul II et n’oubliez pas qu’il a pardonné à celui qui a failli le tuer. 

Le comportement de vos frères évêques est loin d’être celui d’un saint.

Aimez et pardonnez vos frères évêques et n’oubliez pas qu’ils auront  tôt ou tard besoin de vous sur le plan pastoral et qu’ils finiront par vous rencontrer et vous faire le même sourire que celui du Saint Pape Jean-Paul II.

Avec ma bénédiction apostolique

Le Pontife Général

 Benjamin Premier Abboud