Message de Noël de Sa Sainteté Benjamin Premier Abboud, Pontife Général de l’Église de l’Unité dans le monde


20 DÉCEMBRE 2018
SIÈGE APOSTOLIQUE DE L’EGLISE DE L’UNITE

Mes Bien-aimés,

Jésus nous a dit : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie » (Jean 14:6).

La Vie n’a donc ni commencement ni fin et c’est Elle qui s’est faite chair en Marie.

La Vie remplit l’univers et pourtant Elle s’est faite homme dans une femme appelée Marie.

La Vie a créé l’univers et s’est faite créature.

La Vie, qui peut tout, a été persécutée dès sa naissance et a dû se réfugier en Egypte.

La Vie a voulu être le Chemin pour nous orienter vers la paix.

La Vie a voulu nous donner Sa paix par la Vérité qui sortait de la bouche de Jésus.

La Vie est Vérité.

La Vie s’est incarnée en Marie et est née à Bethléem.

Noël est la Vie qui est venue nous donner le plus beau cadeau.

Noël est donc la naissance de l’enfant de Bethléem appelé Jésus.

Ce nouveau né s’est échappé du massacre des enfants de Bethléem et s’est refugié en Egypte avec Marie et Joseph.
Noël est la naissance de la Parole de la Vie qui s’est faite chair.

Cette Parole de la Vie était « au commencement » (Jean 1:1).
Cette Parole de la Vie nous est venue grâce à un enfant qui « nous est né » et à un fils qui « nous a été donné » (Is 9, 5).

Cette Parole de la Vie a été déposée dans la « mangeoire » (cf. Lc 2, 7) des animaux et dans une grotte à Bethlehem.
Cette Parole de la Vie est le « chemin de la paix » (cf. Lc 1, 79).

Cette Parole de la Vie est glorifiée par les anges qui annonce « la paix sur la terre aux hommes qu’il aime » (Lc 2, 14).

Cette Parole de la Vie est présentée aux bergers comme étant « une grande joie pour tout le peuple » (Lc 2, 10).

Cette Parole de la Vie est venue nous sauver : « aujourd’hui est né un Sauveur » (Lc 2, 11).

Cette Parole de la Vie est née parmi nous pour « nous faire don de sa vie même » (1 Jn 4, 8-9).

Approchons-nous donc de la Vie et de sa Parole pour vivre dans la paix qui nous habite, qui devrait nous habiter tous et dans laquelle nous baignons.

La guerre, la famine, les persécutions et tous les malheurs vécus par nos frères humains proviennent de quelques dirigeants politiques ou militaires qui, au lieu de chercher la vérité dans la Parole de la Vie, cherchent à s’imposer, à oppresser et à étendre leurs pouvoirs de façon cruelle et inhumaine.

Vivons donc dans la Vie et laissons pour Elle la plus grande place dans nos cœurs afin que Sa Paix règne en nous et attire vers nous tous ceux et celles qui cherchent l’unité et la paix.

Joyeux Noël à vous tous mes bien-aimés frères et sœurs, à vous tous enfants de la Vie, à vous tous croyants ou non croyants.

La Vie vous aime et vous donne la liberté sacrée et inviolable.
Aimons la Vie dans l’enfant Jésus, pardonnons et vivons dans la Paix. Amen

Avec ma bénédiction apostolique pour vous tous

Le Pontife Général

+++ Benjamin Premier Abboud

3 réflexions sur « Message de Noël de Sa Sainteté Benjamin Premier Abboud, Pontife Général de l’Église de l’Unité dans le monde »

  1. A sa Sainteté
    Merci pour le souhait de Noël , ce Noël qui est un hommage à la VIE , laquelle VIE dans la quelle nous vivons,nous nourrissons,nous grandissons en enfant de la vraie VIE.
    Puisse cette VÉRITÉ être l’objectif de tout un chacun,et nous aider à savoir marcher dans les traces de ses pas pour ne pas dévier de son vrai CHEMIN qui nous mène vers l’ETERNEL.
    Joyeux Noël Sainteté
    Joyeux Noël JEAN fils de MARIE
    Joyeux Noël paratonnerre entre DIEU et nous
    Joyeux Noël « Martyr avant le martyr.
    Joyeux Noël à tous les vôtres
    Joyeux Noël et Paix à tous ceux de Bonne volonté
    Joyeux Noël à l’eglise de l’unité et à son Patriatche
    Joyeux Noël à vous Personnellement
    ( j’ignorais que sa Sainteté était en même tant Poète 😇)

  2. Merci de nous le rappeler, votre sainteté. Ce bref message célèbre une double réalité  » la vie et la l’Emmanuel. » Celui par qui tout s’est fait est devenu une des chose faites Dieu qui rejoint l’homme en épousant la fragile nature qu’il lui a donnée, l’humanité pourrait-elle accueillir un jour, le message de paix qui est celui de Dieu, le monde serait tellement meilleur si la soif de la domination sortait du cœur de l’homme. l’humanité n’a jamais compris le sens de des paroles du créateur qui dit:  » remplissez la terre et soumettez-la; Gn. 1. 28, cela n’a rien à voir avec la soumission de l’homme par l’homme. On parle de paix, et pourtant tous ceux qui obéissent au monde et au concept de domination militaire, et politique ou même encore des attitudes abjectes comme le racisme, en asservissant leurs semblables, et surtout les plus faibles, restent incapables de saisir l’appel à la paix et à l’amour que dégage le regard d’un enfant, ou celui qu’il adresse à l’humanité par la douceur qui se dégage des fleurs. Le combattant chargé d’armes des destruction, ou qui se dirigent vers un avion de chasse éprouve toujours un bref sentiment de tendresse devant le sourire d’un enfant qu’il croise par hasard sur son chemin, et dans les bureaux de ceux dirigent les guerres, on met les des pots remplis de fleurs ou alors ils les ont sous le nez dans leurs jardins; ils en font même cultiver dans leur domaines, sans comprendre que c’est la voix de Dieu qui les poursuit et leur demande d’accueillir la paix. mais leur cœur est mort. peut-être sont-ils secoués un instant quand leur fils ou l’un de leurs proches perd la vie dans les guerres qu’il ordonnent. mais il reprennent toujours de plus-belle… alors que le regard de l’Enfant de Bethléem les provoque et se prolonge dans celui des leurs, ou en celui de quelque neveux ou petit fils en milieux familial, ou encore dans la rue. un Donald Trump saisira-t-il ce message, quand il reçoit un bouquet de fleurs des mains d’une petite fille à sa descente d’avion ? Vivement: Que l’Esprit de jésus qui vient renaitre pour la énième fois sur la terre de nos vies, vienne changer nos cœurs de pierre en cœurs de chair. peut-être pourrions-nous enfin comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *